Challenge 500 burpees

Challenge 500 burpees

7 avril 2020 0 Par Lukas Marin

Toujours en quête de challenge et de nouvelles performances, c’est avec fierté que je vous présente aujourd’hui mon challenge 500 burpees.

Avant de commencer ce défi, je n’aurai pas imaginé que ce soit aussi difficile. C’est comme toute épreuve physique, on s’en rend compte une fois qu’on a les deux pieds dedans. 😅 N’hésitez pas à le faire aussi de votre côté ! Même si vous ne pensez pas y arriver, le but est d’arriver à un des trois objectifs suivants :

1. Faire le plus de répétitions possibles. (Vous serez étonné de voir jusqu’où vous pourrez aller.)

2. Terminer les 500 burpees peu importe le temps que vous mettez.

3. Essayer de faire un bon temps pour finir les 500 burpees.

Une fois ce challenge terminé, partagez-moi le nombre de burpees ou le temps que vous avez mis pour finir ce challenge. Je serai heureux de vous répondre !

Pourquoi 500 Burpees ?

À première vue ce challenge paraît vraiment fou, donc pourquoi j’ai décidé de relever ce défi ? En traînant sur les réseaux et sur YouTube, j’ai vu quelques personnes qui s’étaient lancées dans ce challenge. Étant quelqu’un de compétitif, j’ai tout de suite eu l’envie de relever ce défi à mon tour.

Outre l’aspect compétitif, je trouve que se lancer des défis qui sortent de l’ordinaire et difficile à réaliser, permet vraiment d’en apprendre un peu plus sur nous et de voir jusqu’où nous pouvons aller. Il n’y a rien de mieux pour sortir dans sa zone de confort. De plus, c’est en sortant de sa zone de confort que l’on peut évaluer le courage d’une personne.

Effectivement, c’est la réaction que l’on a pendant une situation très inconfortable qui détermine vraiment qui on est. Est-ce que l’on va abandonner ? Va-t-on plutôt le reporter à demain ? Allons-nous trouver des excuses ou affrontons-nous cette situation malgré l’inconfort ? Je vous laisse méditer sur la question.

Enfin, c’est seulement en allant explorer ses limites que l’on peut les dépasser. C’est la logique que j’adopte et c’est pour cette raison que j’aime beaucoup me lancer des défis toujours plus fous.  Cliquez ici pour voir un précédent défi que j’ai réalisé (grand écart en 60 jours) et ici pour découvrir le défi que je suis entrain de faire actuellement.

Qu'est-ce que le burpees ?

Certains diront que c’est de la torture, d’autres l’exercice qui fatigue le plus. Le burpee est une combinaison de plusieurs mouvements. Voici le burpee ci-dessous :

Burpee position de débart
Burpee position 2
Position de planche
Exercice de pompes
Burpee position 4
Dernier mouvement du burpee
  • Mettez-vous en position debout, pieds largeur de hanches et bras le long du corps.
  • Faites un squat en posant les mains au sol sans décoller vos pieds du sol.
  • Ensuite, faites un bond pour vous mettre en position de planche.
  • Enchaînez avec une pompe, puis ramenez vos pieds en position de squat.
  • Mettez une grosse impulsion pour décoller du sol et faites un saut (squat jump).

Muscles principalement sollicités : quadriceps, poitrine, fessiers, épaules, abdominaux.

Mon ressenti à propos du challenge 500 burpees

Comme je vous l’ai dit précédemment, avant de commencer le challenge 500 burpees, je pensais clairement le réussir sans trop de difficultés. Une fois de plus, je me suis surestimé. De base, je suis très à l’aise avec les exercices au poids de corps, car c’est ce que je travaille en ce moment. Mais la différence entre travailler le poids de corps et faire un challenge de ce genre est tout simplement la durée de la série.

En autres termes, je pensais être préparé à ce genre de challenge, mais j’ai rapidement changé d’avis. Personne n’est préparé pour ce genre d’exercices, personne s’amuse à travailler 1000 squats d’un coup ou 1500 pompes le plus vite possible. Le challenge 500 burpees combine l’endurance musculaire avec l’endurance cardiovasculaire. C’est une des raisons pourquoi il est si difficile.

Effectivement, cela demande d’être très complet au niveau de sa condition physique. Généralement on retrouve des profils plus performants sur l’endurance musculaire, l’endurance cardiovasculaire ou tout simplement en force. C’est une des raisons pourquoi ce mouvement et si difficile, en résumé, il ne faut pas de points faibles.

Le déroulé de ce défi

Les premières 50 répétitions sont passées plutôt facilement. Je me sentais bien, j’avais encore de l’énergie à revendre, mais je ne me suis pas précipité. J’avais à peine effectué un dixième de l’épreuve et après de précédentes expériences.

j’ai compris que partir comme une fusée n’était pas la bonne stratégie. De fait, j’ai commencé par faire deux séries de 15 répétitions, puis j’ai enchaîné avec des séries de 10 répétitions jusqu’au bout.

De plus, ce qu’on ne se rend pas compte de l’extérieur est qui est important, c’est que compter tous ses burpees associées à la fatigue est très difficile. C’est pourquoi je suis vite passé à des séries de 10 répétitions pour que ce soit plus simple à compter. D’autre part, j’ai utilisé une feuille et un stylo pour noter chaque série que je terminais.

Une fois les 100 burpees passées, je commençais vraiment à sentir la fatigue monter en moi. Arrivée aux 140/150, la congestion de mes muscles était très forte. Ma poitrine ainsi que mes épaules étaient en feu, mais il n’était pas question de s’arrêter maintenant. C’est à partir de ce moment que j’ai posé mon cerveau et que j’ai seulement continué à faire mes séries sans réfléchir. Arrivé aux 220/250, je commence à garder un rythme qui me convient, pas trop facile pour essayer de faire une bonne performance, mais pas trop difficile pour ne pas que j’explose.

Entre chaque série, je ne restais pas immobile. Il est important de rester légèrement en mouvement sur les périodes de récupération, sinon c’est très difficile de repartir (récupération active). J’ai de plus en plus chaud, mon souffle s’emballe de plus en plus, mais je n’ai qu’un objectif en tête, terminé ce challenge quoiqu’il en coûte. Ensuite, j’arrive tant bien que mal aux 400, la fatigue commence à se faire ressentir de manière intensive et je me concentre uniquement sur ma respiration et plus rien d’autre. Le but est de se ré-oxygéner le plus rapidement possible pour optimiser la récupération. Le but est d’avoir de longues et profondes respirations.

Petit à petit, j’arrive au bout, aux 450 cela fait environ 40:15 minutes que j’ai commencé et je me dis que je peux peut-être finir sous les 45 minutes. J’essaye de garder mon rythme sur les trois prochaines séries, puis sur les deux dernières, je donne tout ce que j’ai, je vide mes dernières gouttes d’énergie. Je termine complètement essoufflé, mes muscles me font mal, mais j’ai réussi mon objectif. Résultat, j’ai mis 44:45 minutes pour terminer ce challenge.

Suite au challenge 500 burpees, j’ai mis environ 2 jours à récupérer complètement. En revanche, je suis fier de moi et je suis prêt à relever de nous challenges !

Retrouvez la vidéo ci-dessous.

Vidéo du challenge 500 burpees :

J’espère que cet article vous aura inspiré pour vos prochains objectifs ! N’hésitez pas à vous abonner pour découvrir la suite des vidéos. 😉

Sportivement,

Lukas

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •