Faire 1000 pompes en moins d’une heure ?

Faire 1000 pompes en moins d’une heure ?

18 avril 2020 0 Par Lukas Marin

Comme à mon habitude, je me suis lancé un challenge. Cette fois-ci, il s’agit de faire 1000 pompes en moins d’une heure. Contrairement au challenge Burpees que j’ai fait précédemment, les pompes sont un exercice qui mobilise moins de groupes musculaires. Effectivement, c’est un effort d’endurance musculaire bien plus qu’un effort de type cardiovasculaire

Qu'est-ce qu'une pompe ?

La pompe est un mouvement qui se pratique au poids du corps. Il est possible d’en faire plusieurs variantes pour travailler plus spécifiquement les épaules, les triceps ou la poitrine. En ce qui concerne ce challenge, j’ai exécuté la pompe dit “classique” qui consiste à ouvrir les mains légèrement plus que la largeur des épaules. 

Plus de détails ci-dessous :

Position de planche
Exercice de pompes

Exécution :

  • Mettez-vous en position de planche, avec les mains plus écartées que les épaules.
  • Vous devez avoir un alignement parfait entre les chevilles, le bassin et les épaules.
  • Engagez votre sangle abdominale, le regard légèrement au-dessus des mains.
  • Fléchissez vos bras pour descendre la poitrine le plus proche du sol possible, puis poussez dans vos paumes de mains pour repousser le sol et revenir en position de base.
  • Inspirez et contrôlez la descente, expirez et remontez.

Options plus faciles : Même position, mais avec les genoux et les pointes de pied au sol. Si cela est encore trop difficile, alors placez vos genoux sous vos hanches.

Pourquoi faire 1000 pompes ?

Avant tout, ça faisait déjà un bon bout de temps que j’avais cette idée en tête. Si vous avez suivi mes précédentes expériences, vous savez que je suis quelqu’un qui aime beaucoup se challenger. Puis, j’ai repoussé, procrastiné pendant pas mal de temps jusqu’à ce que je tombe sur la vidéo d’un certain Éric Flag sur YouTube. Dans cette vidéo, Eric a tenté de faire 1000 pompes amplitude complète en moins d’une heure.

De ce fait, cela m’a tout de suite motivé pour enfin réaliser ce défi. Sans perdre de temps, je me suis mis en place pour me filmer et je me suis lancé sur l’épreuve. Je n’avais jamais réalisé un même exercice en faisant autant de répétitions. Une des raisons pour laquelle je voulais également réaliser ce challenge était de voir jusqu’où je pourrais aller. Contrairement à mon challenge de réaliser 500 burpees, celui-ci était bien plus accès sur l’endurance musculaire. En effet, le burpee est un mouvement qui mobilise énormément de muscles et qui est basé sur l’explosivité. Les pompes à l’inverse demandent beaucoup moins d’explosivité et se focalisent toujours sur la même zone musculaire.

Cette différence a de grandes répercutions en termes de ressenti et d’effort. C’est pourquoi je voulais connaitre les cette nouvelle sensation et voir comment mon corps aller réagir.

Si vous n’avez pas vu mon challenge 500 burpees, cliquez ici pour voir le résultat. 😉

Qu'est-ce qu'apporte ce genre de défi ?

Les avantages

Et oui, malgré le fait que ce soit très difficile et que certaines personnes qualifieraient ce challenge comme de la torture, il y a des avantages à cela.

Premièrement, faire un tel défi mes nos muscles à rude épreuve. C’est pourquoi vous allez considérablement travailler les groupes musculaires en question. De plus, vous allez améliorer votre capacité à répéter un mouvement de manière régulière avec peu de récupération (endurance musculaire).

Deuxièmement vous allez apprendre à vous connaitre. Effectivement, vous allez apprendre à mieux connaitre vos capacités physiques. Jusqu’où irez-vous dans ce challenge ? À quel moment vous commencerez à avoir beaucoup de mal ? À partir de quelle série ou répétition votre mouvement commencera à se dégrader ? Toutes les réponses à ces questions arriveront lorsque vous aurez essayé ce défi.

Troisièmement, ce défi va vous permettre de travailler votre mental. Au bout d’un certain nombre de pompes réalisé, vous allez commencer à avoir plus de mal. Votre corps vous enverra des signes pour que vous arrêtiez comme des douleurs au niveau de la poitrine ou des épaules. C’est à ce moment que faire 1000 pompes vous paraîtront bien plus difficile qu’au début. Ne pas abandonner malgré les sensations désagréables renforcera considérablement votre mental ainsi que votre volonté.

Les inconvéniants

Pour commencer, je dé-conseil à tous les débutants dans le sport ou l’activité physique de se lancer ce challenge. Commencez par maîtriser les mouvements de base dans le domaine de l’activité physique. Soyez à l’aise avec le mouvement de la pompe et faites des challenges intermédiaire en commençant par 50 pompes puis 100, etc.

Par la suite, la répétition intense d’un mouvement comme celui-là peut entraîner des tendinites aux coudes ou aux épaules. Dans la mesure où la pompe nécessite de fléchir et tendre le bras, l’articulation est mise à rude épreuve, surtout lors d’un grand nombre de répétitions comme c’est le cas pour ce défi. De ce fait, il est très important de s’échauffer avant ce genre de défi et avant n’importe quelle séance sportive. De plus, il est possible que ça fasse mal aux poignets pour cause qu’ils soient tout le temps fléchi et engagé.

Enfin, vous allez sûrement avoir de grosses courbatures au niveau des pectoraux et peut-être aussi des épaules. En effet, votre corps va subir un effort différent et d’une intensité différente qu’habituellement. Par conséquent, attendez-vous à avoir des courbatures pendant un ou deux jours après avoir réalisé ce challenge.

Si vous êtes débutant et voulez commencer le sport, vous êtes libre de télécharger gratuitement le guide des 9 exercices pour commencer le sport chez soi qui se trouve en bas de cet article.

Mon ressenti à propos des 1000 pompes

Le déroulé de l'épreuve

Je me suis lancé dans ce défi plutôt confiant. Les pompes sont un exercice que je pratique assez régulièrement, surtout en cette période de confinement. C’est également un mouvement que je travaille depuis des années du fait qu’il est praticable partout et sous énormément de formes.

Une fois lancé, je me sentais plutôt bien. Mon exécution était plutôt propre et je me sentais encore plein d’énergie. Une fois arrivé au bout des 100 premières répétitions, je commence à sentir une congestion au niveau de mes épaules et de mes pectoraux. Plus j’avance dans les répétitions, plus je fatigue et plus ça devient difficile. Les 300 premières répétitions arrivent à leurs fins, je commence vraiment à avoir mal aux bras et à la poitrine. J’essaye de garder mon rythme tant bien que mal, mais je sens que je ralentis.  

Le chronomètre avance, mais j’ai l’impression de ralentir. Après avoir fini la moitié de ce défi, j’ai juste mal à mes membres supérieurs. Contrairement aux 500 burpees pendant lesquels j’avais mal partout, mais surtout le souffle coupé, pour ce qui est des pompes, c’est surtout une douleur qui se fait ressentir. Je veux enchaîner les répétitions, mais mon corps ne veut plus. Je n’arrive plus à pousser correctement dans mes paumes de mains. Mon mental est encore en pleine forme et veut continuer, contrairement aux burpees, mais cette fois, c’est mon corps qui ne veut plus.

Le résultat

Je donne tout ce que j’ai et je termine ce défi en 57 minutes. Avant de faire les 1000 pompes, je m’étais engagé à faire de répétition à amplitude complète, c’est à dire, toucher le sol avec la poitrine puis remonter les bras tendus. En revoyant les images, je me rends compte que ma technique et mon amplitude de mouvement se dégradent peu à peu. Sur le moment, j’avais tellement envie de terminer ce challenge que je ne m’en suis absolument pas rendu compte. D’instinct, mon cerveau s’est mis à chercher la facilité et je me suis fait avoir.

De ce fait, je m’auto disqualifie de ce challenge. En effet, je n’ai pas respecté les engagements que je m’étais fixés avant de commencer. J’avoue que j’étais tellement sûr d’avoir bien réussi mes séries après avoir fini le défi que je me suis senti mal une fois devant les images. Ce n’est pas grave, j’apprends de mes erreurs et ne ferait plus passer la quantité avant la qualité. Pour ce qui est du challenge des 1000 pompes en moins d’une heure, je le referai peut-être, je ne me suis pas encore décidé.

J’ai un dernier petit conseil à vous donner avant de vous montrer le résultat de mon défi en vidéo. Lorsque vous pratiquez des exercices physiques, filmez-vous de temps en temps pour vérifier que vous adoptez bien le bon positionnement. Il est tellement facile de déformer légèrement le mouvement lorsqu’on est fatigué qu’on ne s’en rend pas compte.

Vidéo du challenge des 1000 pompes en moins d'une heure :

N’oubliez pas de vous abonner à ma chaîne YouTube pour ne pas rater les prochaines vidéos ! 😊

Sportivement,

Lukas

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •