Grand écart en 60 jours [semaine 4]

Grand écart en 60 jours [semaine 4]

Progression du grand écart après 28 jours

Mon ressenti

La quatrième semaine du défi grand écart en 60 jours est achevé ! Toujours avec une pratique quotidienne en faisant des séances entre 20 et 30 minutes.

Cette quatrième semaine a, je pense, été ma meilleure semaine depuis le début. Comme quoi, peut-être que la méthode de la semaine dernière a payé. Je n’ai eu aucune douleur ou tension aux adducteurs pendant toute la semaine. Je peux vous dire que ça fait vraiment du bien de faire ses séances sans appréhension de grosses tensions.  

Par ailleurs, je commence vraiment à apprécier certains étirements. Le simple fait d’étirer les muscles aide à bien les détendre par la suite. Ainsi, cette petite sensation de détente après l’étirement devient vraiment appréciable.

Pour cette quatrième semaine de défi, j’ai changé ma méthodologie de séances. Contrairement à la semaine dernière pendant laquelle je n’ai fait que des séances plutôt intensives, cette fois-ci, j’inclus des petites séances de yoga un peu plus général au niveau des étirements. Cela me permet de récupérer un peu au niveau des étirements et à travailler de manière différente avec le yoga. 

Cliquez ici pour voir le but de ce défi grand écart en 60 jours.  

Ma progression

Tel qu’évoqué précédemment, cette semaine a été la meilleure depuis le début de ce défi en termes de ressentit, mais aussi en termes de progression.

En effet, comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, on peut voir que j’arrive à descendre plus bas que le jour 21. Depuis le début de ce défi, je n’avais pas autant progressé si bien que ma motivation est de nouveau à son maximum.

Finalement, je sens que je peux encore progresser, bien que plus je m’y rapproche, plus la progression va devenir difficile et lente. Dans la mesure où je m’entraîne quotidiennement, peut-être que les résultats vont montrer le bout de leur nez plus vite que prévu. Il me reste encore cinq petites semaines du défi grand écart en 60 jours pour arriver le plus loin possible.

Les séances grand écart

Jour 22

Suite à la troisième semaine, pendant laquelle j’ai fait que des séances intensives, de petites tensions se faisaient encore sentir dans mes adducteurs. Au lieu de ne pas faire de séance pour reposer mes muscles, j’ai choisi de suivre une séance de yoga moins accès sur le grand écart facial.

La séance que j’ai suivie est celle-ci de la chaîne PsycheTruth. Après avoir fait cette séance de 30 minutes, je me suis senti vraiment bien. Aucune douleur nulle part, ainsi que mes membres inférieurs totalement détendus. 

Contrairement aux séances d’étirements, les séances de yoga inclus des mouvements plus actifs qui nécessite de la force musculaire. Ce sont des séances en général plus complètes, et qui ne visent pas à étirer un seul muscle en particulier. 

Jour 23

Ensuite, j’ai tellement bien aimé les sensations de la séance de yoga du jour 22 que j’ai décidé de la refaire une fois de plus pour vraiment reposer mes adducteurs et détendre tous les muscles de mes jambes.

Par ailleurs, la dominante de cette séance vise à progresser dans le grand écart latéral. Les muscles sollicités pour cet exercice sont complètement différents que pour le grand écart facial. Le grand écart latéral mobilise plus, les ischios-jambiers, les mollets, le psoas-iliaque ainsi que le quadriceps.

Grand écart en 60 jours

Tout bien considéré, je pense que ce genre d’entraînement complémentaire m’aide un peu pour le grand écart facial et à être plus complet pour ce qui est de la souplesse des jambes.

Jour 24

En ce qui concerne ce jour 24, j’ai encore suivi une séance et pas n’importe laquelle. La séance de Christelle Heitz que j’avais suivie le premier jour pour ouvrir le défi grand écart en 60 jours.

Refaire cette séance m’a permis de voir la progression que j’ai faite depuis le début de ce challenge. Malgré les moments un peu plus difficiles, je suis content de voir que sur certains exercices, j’ai bien progressé. Les mouvements me paraissent de plus en plus familiers. Bien que sur certains mouvements, il m’est encore compliqué de m’habituer. 😅

Jour 25

Pour ce 25 ème jour, j’ai suivi encore une fois la séance de l’Américain Tom Merrick

Beaucoup plus axé sur le grand écart facial, j’ai pu voir en fin de séance ma réelle progression de la semaine précédente, en retestant mon maximum sur le grand écart. Je peux vous dire que c’est vraiment plaisant de voir qu’on a gagné quelques centimètres sans avoir de douleur sur ce genre d’exercice.

Grand écart en 60 jours

Jour 26

Pour la première fois depuis cette quatrième semaine, j’ai refait une séance avec la même méthode que la semaine dernière. Beaucoup plus axé sur l’étirement des adducteurs, j’ai exécuté trois mouvements sur plus de deux minutes 30. Les exercices réalisés au cours de cette séance sont :

À l’image de la semaine quatre, cette séance m’a rappelé à quel point l’écartement de hanches est quelque chose de difficile et d’inconfortable à travailler. Pour ce qui est des trois exercices, je les ai exécutés trois fois chacun pendant la séance.

Jour 27

Suite à la séance précédente, plutôt intensive, j’ai de nouveau fait la séance yoga de PsycheTruth, déjà pratiqué durant le jour 22 et 23. 

Je ne sais pas pourquoi, mais cette séance me fait un bien fou. Peut-être parce que c’est une séance de niveau débutant. 

En revanche, bien qu’elle soit parfaite en tant que “séance de récupération”, elle ne me fait pas beaucoup progresser vers le grand écart latéral.

Grand écart en 60 jours

Jour 28

Pour conclure cette quatrième semaine, j’ai décidé de faire ma propre séance. Dans la mesure où je voulais retenter mon max dans le grand écart facial, il fallait bien que je fasse une séance à dominante sur l’ouverture de hanches. Les exercices réalisés au cours de cette séance sont :

  • Le papillon.
  • L’écart face au mur.
  • Grand écart sur les talons.

Suite à cette séance, j’ai testé mon écartement maximum pour le grand écart facial. Comme vous pouvez le constater sur la photo tout en haut de cet article, j’ai réussi à vraiment franchir une petite étape de progression. Contrairement à la semaine dernière, cette fois-ci, je me sentais bien plus détendu avant de tester mon maximum. 

Ma mentalité après cette quatrième semaine

Je me sens bien ! C’est les quatre mots que j’utiliserai pour définir cette quatrième semaine. En raison de ma progression et des sensations que je découvre petit à petit, je commence vraiment à apprécier mes séances de souplesse et d’étirements quotidiennes. 

Néanmoins, ce n’est pas une raison pour que je prenne la confiance tout de suite. Je suis bien conscient qu’il me reste encore un long chemin à parcourir avant d’y arriver totalement. J’espère vraiment continuer de progresser, même si c’est que de manière légère. 

D’autre part, j’ai enfin réalisé que faire le grand écart facial sur les talons était une manière bien meilleure pour descendre plus bas. D’ailleurs, la position est beaucoup plus naturel pour le corps et fait beaucoup plus facile à supporter que de garder les pieds à plat. Après, peut-être que cela fonctionne avec moi et pas forcement avec tout le monde. 

Enfin, je pense continuer à faire des séances similaires à celle-ci pour les prochaines semaines. Je fais toujours attention à ne pas trop forcer, à faire un bon échauffement articulaire avant chaque séance grand écart. 

Découvrez la suite de ma progression en cliquant ici ! 😊

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •